Immunité Pulmonaire



Chef d'équipe

Philiippe LASSALLE

Contact

 


Co-directrice

Cécile CHENIVESSE

Contact

0000-0002-6229-2075

Parmi les maladies respiratoires l’asthme allergique et les infections pulmonaires représentent des problèmes majeurs de santé publique. Ces pathologies affectent des millions de personnes, sont en constante augmentation et sont une cause majeure de morbidité et de mortalité. Malgrè les progrès thérapeutiques considérables faits au cours des 2O dernières années, il n’y a toujours pas de traitement capable de modifier l’évolution naturelle des maladies respiratoires chroniques. Ces pathologies partagent des cellules cibles communes impliquées dans leur pathogénèse : les cellules endothéliales (EC) en tant qu’interface permettant le recrutement de cellules inflammatoires dans les tissus, et les cellules lymphoïdes, comme acteur majeur de la réponse immune aux agressions environnementales. Notre but est d’évaluer comment ces cellules et leurs médiateurs orchestrent la réponse inflammatoire de l’hôte et le remodelage tissulaire aux allergènes, bactéries, ou stress, et de caractériser certains des mécanismes impliqués dans la réponse immune associés à ces pathologies dans le but de mettre en évidence de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Le projet se focalise sur les mécanismes impliqués dans la régulation de l’immunité pulmonaire par les cellules endothéliales dans le sepsis et l’asthme, et par les cellules lymphoïdes dans l’asthme, incluant les cellules T et les cellules lymphoïdes innées (ILC).

Lc B dans un tissu lymphoide associé aux bronches         Collagène peribronchique et asthme chronique