Welcome to the Center for Infection and Immunity of Lille

 Follow us on


EVENTS

Suite au confinement pour cause de coronavirus - Covid 19, tous nos événement sont suspendus .

NEWS

WHO’s first global review of antibacterial products in preclinical development These products target WHO priority pathogens, Mycobacterium tuberculosis and Clostridium difficile ...

Further detail: HERE

From another perspective

"While bats are not to blame for everything, they have played a role in the transmission of at least 11 viruses" ...

More than 60 diseases can be transmitted to humans by rats. Among them, Plague, believed to be a disease of the past, has never been eradicated ...

In 2017 in Madagascar, there was one of the largest plague epidemics of the last 25 years. Plague, cause by the bacterium Yersinia pestis, is a flea-borne zoonosis. Antibiotic-resistant Y. pestis starts to appear leading the World Health Organization to raise the alarm Bell. The research units of the Institutes Pasteur of Lille and Paris are investigating the disease to better understand it and find new cures.


les coronavirus, spécificités et perspectives de traitement par Jean Dubuisson, directeur du centre d'immunité et d'infection de Lille


 

A l'occasion de sa visite dans les Hauts-de-France, Madame Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) s'est rendue sur le site d' l'Institut Pasteur de Lille pour échanger avec les équipes de recherches impliquées sur le COVID-19. Elle a profité de sa venue sur Lille pour visiter le laboratoire de Virologie Moléculaire et Cellulaire du CIIL ainsi que la plateforme de criblage à haut débit présente à l'Institut de Biologie de Lille.

COVID-19 : Jean Dubuisson nous parle d'ANTI-CoV, projet soutenu par la FRM

Jean Dubuisson est responsable de l’équipe « Virologie moléculaire et cellulaire », au Centre d’Infection et d’Immunité de l’Institut Pasteur de Lille. Il travaille actuellement sur le projet ANTI-CoV qui vise à identifier des molécules efficaces contre le Sars-CoV-2 parmi des composés antiviraux ayant eu ou ayant une autorisation de mise sur le marché pour le traitement de pathologies autres que les infections virales respiratoires...

Camille Locht, directeur de recherche de l’institut Pasteur de Lille, sur France Info: “L’immunité innée, c’est quelque chose qui se met en place dans les heures ou jours qui viennent. Cette immunité-là va être renforcée par le BCG. C’est quelque chose qu’on a découvert, il y a une dizaine d’années”...

L'équipe du Dr Florent Sebbane du CIIL a mis en évidence les mécanismes conduisant au blocage du tube digestif des puces, constituant une étape majeure dans la compréhension de la peste.

L'équipe de François Trottein, directeur de recherche CNRS Hauts-de-France au CIIL sur le campus de l'Institut Pasteur de Lille, a montré que la grippe, en réduisant la prise alimentaire des malades, modifie la composition du microbiote et sa capacité à produire de l’acétate, molécule capable d’augmenter l’activité bactéricide des macrophages pulmonaires et de protéger le poumon de surinfections bactériennes.

En cette période de confinement, l'équipe coronavirus du Centre d'Infection & d'Immunité de Lille redouble d'intensité dans ses efforts pour identifier de nouveaux médicaments qui pourraient être utilisés dans la lutte contre le coronavirus responsable du COVID-19.

The authors of this paper review "what can be deduced about the origin of SARS-CoV-2 from comparative analysis of genomic data". Their analyses "clearly show that SARS-CoV-2 is not a laboratory construct or a purposefully manipulated virus" for those who doubted it....

Les auteurs de cet article examinent "ce qui peut être déduit de l'origine du SRAS-CoV-2 à partir d'une analyse comparative des données génomiques". Leurs analyses "montrent clairement que le SRAS-CoV-2 n'est pas une construction de laboratoire ou un virus délibérément manipulé" pour ceux qui en doutaient ...

Développement de nouveaux traitements antiviraux contre le SRAS-CoV2 :  L’équipe de Jean Dubuisson au Center for Infection and Immunity of Lille CIIL (CIIL) avec le Drug Discovery Center de Benoit Déprez sur le campus Institut Pasteur de Lille et l’équipe de VIrpath du Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI) de Lyon rejoint leur expertise complémentaire et leurs technologies pour le développement de nouveaux traitements antiviraux et luttent plus efficacement contre le SRAS-CoV-2.

Recherche de nouveaux composés antibiotique chez les invertébrés polaires: Participation de Céline Boindin-Wichlacz et Aurélie Tasiemski deux chercheurs du CIIL, aux programmes scientifique, soutenus par l'Institut Polaire Française sur l'archipel des îles Kerguelen en subantartique. VOIR ICI


Chinese scientists show in this paper that " the mean viral load of severe cases was around 60 times higher than that of mild cases, suggesting that higher viral loads might be associated with severe clinical outcomes". In addition, "mild cases were found to have an early viral clearance, with 90% of these patients repeatedly testing negative on RT-PCR by day 10 post-onset. By contrast, all severe cases still tested positive at or beyond day 10 post-onset".

Le microbiote contre les surinfections bactériennes de la grippe... Les détails ICI avec François Trottein, chercheur du CNRS au Centre dʹinfection et dʹimmunité de Lille en France, interrogé par Bastien Confino.

Émission spéciale diffusée par France.tv pour "répondre à toutes les questions concernant le COVID-19", et à laquelle a participé Anne Goffard, experte de coronavirus dans l'équipe de "Molecular and Cellular of virology" du CIIL, professeur de virologie à université de Lille, médecin au CHU de Lille.

APPEL À LA MOBILISATION GÉNÉRALE

Message du Pr. Jérôme SALOMON pour un appel à la mobilisation général contre l'épidémie de coronavirus:

L'épidémie est très rapide (doublement des cas tous les 3 jrs) >5 400 cas confirmés, > 400 personnes en réanimation, 127 morts ...

Nous devons faire bouclier de la Nation pour nos personnes âgées et les personnes fragiles confinées. Nous devons tout faire pour atténuer et décaler les effets de la vague épidémique qui monte, pourrait submerger notre système de santé et être très meurtrière.

Nombre de nos concitoyens n'ont pas réalisé la gravité de la situation et ne comprennent pas l'importance de l'application stricte des mesures barrières et de l'urgence de la distanciation sociale de 1 mètre, seul moyen de lutter efficacement contre la diffusion de l'épidémie.

Lorsque les adultes réduisent drastiquement leurs contacts et respectent la distance d'1 m, le virus ne peut plus passer d'une personne à une autre. Les réunions en espace confiné, les déplacements sont encore beaucoup trop nombreux Le télétravail doit être poussé partout Les mesures récentes de fermetures d'écoles et commerces n'auront un impact que dans 10 jours.

Vous avez des symptômes, restez confiné jusqu'à guérison, appelez votre médecin, réservez le 15 aux urgences vitales.

Contre l'épidémie, c'est nous tous, c'est urgent, c'est maintenant !

Coronavirus: Les bons gestes à adopter

"Il faudra quelques mois avant d’avoir un éventuel antiviral"

L'interview de Sandrine Belouzard par l'équipe de "20 minutes" à propos d'un éventuel antiviral pour lutter contre le Covid-19 ...

Voir plus

Sandrine Bélouzard, chercheuse au CNRS et à l'Institut Pasteur de Lille. — G. Durand / 20 Minutes

Conférence "Tout savoir sur le coronavirus

Les coronavirus en 5 minutes

Tout ce que vous voulez savoir sur les coronavirus, présenté par les chercheurs du Centre d'Infection et d'Immunité de Lille.

Jean Dubuisson, head of the team Molecular and Cellular Virology and director of the CIIL at Institut Pasteur de Lille, was among the experts to discuss priorities for COVID-19 research

Jean Dubuisson et Sandrine Belouzard, chercheurs CNRS Hauts-de-France au sein du CIIL étaient présents lors d'une conférence à l'Institut Pasteur de Lille pour répondre aux questions de nos concitoyens sur le coronavirus.

Maliki Ankavay, lauréat du premier prix de thèse de l’ANRS-AC42 pour ses travaux sur le Virus de l’Hépatite E

Lors de la réunion annuelle du réseau national de recherches fondamentales sur les hépatites virales organisée par l’ANRS les 6 et 7 février 2020, Maliki Ankavay ...

a reçu le premier prix de thèse pour ses travaux intitulés « Etude des modifications post-traductionnelles de la protéine de capside ORF2 du virus de l’Hépatite E ». Maliki Ankavay a réalisé sa thèse sous la direction du Dr Laurence Cocquerel au sein du groupe Hépatite E de l’équipe Virologie Moléculaire et Cellulaire. Durant sa thèse, Maliki a bénéficié d’une allocation pré-doctorale de l’ANRS.

Congrats to Dominique Raze and his colleagues! In this study, they used Mycobacterium ...

they used Mycobacterium marinum as a non‐tuberculous mycobacterial model organism, phylogenetically closely related to M. tuberculosis to identify potential factors involved in the transcriptional regulation of the heparin‐binding hemagglutinin hbhA. They identified a gene they named hbhR, located just upstream of hbhA and coding for an hbhA repressor. Transcriptomic profiling of an hbhR mutant by RNA‐seq analysis revealed a set of hbhA co‐regulated genes that may potentially be involved in a specific phase of the pathogenesis of M. marinum.

FAIR project: investigating treatments for antibiotic-resistant pneumonia

An international consortium of interdisciplinary specialists is set to a launch a new European Union (EU) wide research project that will focus on improving the treatment of antibiotic-resistant pneumonia.

Pneumonia is a type of respiratory tract infection that causes the tiny air sacs in the lungs (called alveoli) to become inflamed and fill with fluid, making it difficult to breathe. Despite often being preventable, pneumonia is the third leading cause of death worldwide and it especially affects children and the elderly.
The new research initiative, called FAIR [1], gathers experts from several of Europe’s leading medical and scientific institutions, including the ERS. It will receive a total of €10 million in funding from EU Horizon 2020 grants over five years, beginning in January 2020 until December 2024.

 

Further information: HERE

 

Join us in Lille!

Attractive packages to internationally-renowned researchers wishing to join the CIIL or lead a network project involving a team of the CIIL! Contact us rapidly to prepare your application at: ciil-application2020@ibl.cnrs.fr

Participation of Jean Dubuisson, director of the CIIL, to the two days of brainstorming at WHO to discuss priorities for the fight against the new coronavirus.
What will be the WHO recommendations, in this battle against the « Covid-19 », officially name of the new coronavirus disease ? To be continued …

chercheuse CNRS, travaillant sur les coronavirus au sein du CIIL.

A ce jour, les autorités chinoises font état de plus de 500 malades et de 17 morts. Des cas ont été déclarés par le Japon, la Thaïlande, la Corée et les Etats-Unis, mais tous sont des cas exportés liés à un voyage à Wuhan.
Au CIIL, l’équipe de virologie moléculaire et cellulaire a initié des projets de recherche sur les coronavirus depuis 2013, particulièrement sur le MERS. Nos recherches visent à caractériser les interactions des coronavirus avec les cellules afin de mieux comprendre leur cycle viral et de pouvoir identifier des cibles antivirales afin de développer ultérieurement des approches thérapeutiques contre les coronavirus émergeants.
Retrouvez de nombreuses informations sur cette épidémie dans l’émission C dans l’air diffusée le 22 janvier à laquelle à participer Dr Anne Goffard, médecin-chercheuse de notre centre.

L’épidémie du nouveau coronavirus  (nCoV) en Chine.

Une épidémie de pneumonie est apparue à Wuhan, en Chine, dont les premiers cas étaient liés à un marché d’animaux vivants. Une transmission zoonotique du virus, c’est-à-dire une contamination d’origine animale est probablement à l’origine de cette épidémie, mais cette source animale n’a pour l’instant pas été identifiée. La transmission interhumaine du virus est aujourd’hui avérée.

Une interview de Sandrine Belouzard, chercheuse au Centre d'infection et d'immunité de Lille dans l'équipe de virologie moléculaire et cellulaire. Le CIIL a initié des projets de recherche sur les coronavirus depuis 2013, particulièrement sur le MERS.

L’épidémie du nouveau coronavirus  (nCoV) en Chine.
Une épidémie de pneumonie est apparue à Wuhan, en Chine, dont les premiers cas étaient liés à un marché d’animaux vivants. Une transmission zoonotique du virus, c’est-à-dire une contamination d’origine animale est probablement à l’origine de cette épidémie, mais cette source animale n’a pour l’instant pas été identifiée. La transmission interhumaine du virus est aujourd’hui avérée. A ce jour, les autorités chinoises font état de plus de 500 malades et de 17 morts. Des cas ont été déclarés par le Japon, la Thaïlande, la Corée et les Etats-Unis, mais tous sont des cas exportés liés à un voyage à Wuhan.
Au CIIL, l’équipe de virologie moléculaire et cellulaire a initié des projets de recherche sur les coronavirus depuis 2013, particulièrement sur le MERS. Nos recherches visent à caractériser les interactions des coronavirus avec les cellules afin de mieux comprendre leur cycle viral et de pouvoir identifier des cibles antivirales afin de développer ultérieurement des approches thérapeutiques contre les coronavirus émergeants.
Retrouvez de nombreuses informations sur cette épidémie dans l’émission C dans l’air diffusée le 22 janvier à laquelle à participer Dr Anne Goffard, médecin-chercheuse de notre centre.

 On en parle ICI

Its name is asthma, and it kills nearly 1500 people per year. This disease is characterized by a contraction of the bronchi, causing serious breathing difficulties. Although the origins of asthma are mainly allergy-related, we are starting to discover the impact of the environment on the development of asthma: air pollution is a factor, but common products, such as the plastic used in coating furniture, are being studied as well. Faced with these numerous challenges, Inserm researchers are studying various strategies to treat asthma. Interview with Anne Tsicopoulos, pulmonologist-allergist in Laboratory U1019 "Center for Infection & Immunity of Lille (CIIL)".


Ruben Hartkoorn has successfully obtained an ERC consolidator grant (2 million euros over 5 years) for his research program ...

ANTIBIOCLICKS that will develop new ways of vectorising antibiotics to fight antimicrobial drug resistance! Antibiotic resistance is one of the most serious threats to global health today, and it risks bringing us back to the time when common treatments for conditions like pneumonia and tuberculosis were lacking. A major obstacle in combatting bacteria is their impermeable cell wall and cell membrane. The ANTIBIOCLICKS program will exploit a newly discovered natural chemical reaction that will allow for bioinspired modification of antibiotics so that bacteria actively take them up. This type of “Trojan Horse” strategy offers a new therapeutic perspective. The five-year project will begin in May 2020. Ruben Hartkoorn, is an Inserm researcher that heads the Chemical Biology of Antibiotics team within the Lille Center for Infection and Immunity of Lille (University of Lille / CNRS / Inserm / Institut Pasteur de Lille / CHU Lille).

POSITION OFFERS

Offre poste en CDD pour assistant(e) ingénieur(e) / Technicien(e) dans le cadre d'un projet START - AIRR soutenu par la région Haut de France, au sein de l'Institut Pasteur de Lille ...

Pour plus de détails --> ICI

PhD position at the Center for Infection and Immunity of Lille to work on coronavirus
(Marie Skłodowska - Curie Actions)

For more details: HERE

Post Doctoral Position at Institut Pasteur de Lille

For more details: HERE

3-years postdoctoral fellowship in the CIIL

Team OpInfIELD Starting in September 2020 at Pasteur Institute (Lille- France)...

More details --> HERE

Post Doctoral Position at Institut Pasteur de Lille

For more details: HERE

RECENT PUBLICATIONS



INTERNATIONAL NETWORK

The CRB-EPLS (Centre de Recherche Biomédicale - Espoir Pour La Santé) is a Senegalese non-profit clinical research structure created in 1995 in Saint- Louis in Northern Senegal. This sub-saharian institution is attached to the CIIL as a clinical research field facility and is associated with the Institute Pasteur in Lille as part of the International Network of Pasteur Institutes. The activities of the CRB-EPLS are carried out by more than 40 employees on nearly 2000 m2 of premises. The Center has accessed to rural as well as urban areas in the Senegal River Basin and works in close collaboration with local health authorities. It focuses its investigations on major infectious diseases such as schistosomiasis, malaria or tuberculosis and the associated immune responses. The CRB-EPLS also carries out research on undernutrition among children and non-communicable chronic diseases such as hypertension, obesity and diabetes. CRB-EPLS is renowned for providing a high quality service for the management of clinical trials from Phase 1 to Phase 3 on public health issues specific to sub-Saharan countries.

Learn more about us



SF2i

The SF2i will promote two major common research themes focused on infection and inflammation. This will include translational developments of innovative experimental models and technologies. Focusing on infection and inflammation is also mean to increase further the visibility for the institutions and the patients. Specific efforts will be made to understand and characterize co-morbidities associated with infections and inflammation, susceptibility to infection in patients, especially patients with immune-mediated inflammatory diseases, and the role of infections in further development and in the progression of chronic inflammation and fibrosis.
 
The SF2i’s project is fully in line with national and local health and research strategies. As a continuation of the SF3i (2015-2019), the SF2i will help to “structure local research around academic research clusters of excellence”. The CIIL and INFINITE research centers have already structured their own research activities for 2020-2024 through the renewal and optimization of existing core structures. It is expected that further structuring will increase the research centers’ impact on regional, national and European funding agencies and will position infectious and inflammatory diseases as a unique scientific center of excellence in Lille, as is currently the case for neuroscience and cancer.
 
The SF2i will thus federate and develop multidisciplinary, integrated research on pathogenic microorganisms and inflammatory diseases that affect humans within the "One Health" framework adopted by the WHO.
Accordingly, the SF2i will have to strengthen the above-mentioned themes by initiating and developing educational programs, training, and dissemination activities in the field of infection and inflammation.

Director: Benoit Foligné
Deputy director: Jean-Claude Sirard

HERE for further information